livre6

Sham : projet d’installation artistique.

Une première étape du projet a été présentée du 02/11/2016 au 26/11/2016 à l’Espace Malraux, Scène Nationale de Chambéry et de la Savoie. ( http://www.espacemalraux-chambery.fr/exposition/sham/)

La première exposition a eu lieu du 11/11/2017 au 26/11/2017 au Palais de la Porte Dorée, Musée National de l’Histoire de

l’Immigration (293 Avenue Daumesnil, 75012 Paris) dans le cadre du festival Visions d’exil, organisée par l’atelier des artistes en exil (http://www.visionsexil.aa-e.org/fr/infos/10_b.php).

« Dédiée à sa fille, l’artiste dresse Sham, la ville que la guerre a transformée, à partir de différents médiums tels que des textes, livres pop-up et des systèmes sonores diffusant des récits d’enfants syriens.
Sham tire son nom du dialecte syrien qui désigne Damas, et plus largement la ville et la campagne qui l’entoure. S’appuyant sur les récits d’enfants décrivant leur Damas, Bissane Al Charif tente, en véritable urbaniste, de faire surgir ce Damas pluriel, où l’imagination enfantine secouée par la guerre a souvent déformé la réalité. »

Vidéo de présentation:

https://vimeo.com/247109197

https://vimeo.com/240396839